Mini stage réglage/pilotage

8h50 les bidasses s’équipent, finissent de décharger les montures ou discutent tranquillement profitant du soleil radieux de cette matinée.

9h02 le Général Marco et le Colonel Prosper sont prêts et pour nous le ciel s’assombri

« Oh les bleus-bites, vous me faites deux commandos, un qui part en manœuvre avec le Colonel et un autre qui reste avec moi pour la partie tactique, allé au trot !! »

Nous ne pouvons nous empêcher de penser à ce petit soldat romain dans Astérix « engagez-vous qui disait, engagez-vous… »

9h05 le Colonel et son escadron se faufile furtivement dans le sous-bois pendant que le Général passe ses troupes en revue. Nous stoppons au signal du Colonel.

« Je fais un tour de reconnaissance, vous restez là, vous fermez là ! » (c’est un militaire , pas un littéraire, vous l’aurez compris), et de toute façon, devant le physique de bucheron canadien du Colonel, tu fais comme il a dit.

9h08 trouvant l’attente un peu longue, le commando part à la recherche du chef. Je suis en pleine séance de gonflette du mollet droit ( ou kickage), quand j’aperçois l’uniforme aux étoiles plonger dans les hautes herbes suivi par la 300 Husky… Le Colonel patauge dans une mare aux canards rendue invisible par la végétation, pas de chance mais plus de peur que de mal.

« le premier qui rigole y va remonter ma Husky sur son dos jusqu’à la base, ça lui fera les cuisses pour kicker plus fort ! » ,comme je kicke déjà beaucoup je ne me sens pas trop visé mais bon je descends dans l’eau comme tout le monde et on sort la moto du chef.

09h22 personne ne s’est moqué du « canadien » donc nous avons permission sur la spéciale pendant que le Colonel pousse sa brêle noyée et que l’autre brigade est aux mains du Général. Nous mesurons notre chance et profitons pleinement de cette récréation.

09h45 Notre groupe fait mouvement vers la base, pour le rapport mécanique et aussi nous rafraichir un peu. La 300 Husky à les tétines en l’air et crache de l’eau par la bougie à chaque coup de kick mais le Colonel ne désarme pas et la moto finira par repartir.

Repartir, c’est ce que nous faisons aussi car le Général Marco est en plein délire réglo-compresso-amorto-bièlo-russe et l’air dubitatif de ses troupes nous poussent au replis dans les bois à l’abri de sa torture mentale.

10h14 L’uniforme aux étoile est de retour et notre groupe stoppe aussi sec.

« finit de faire des rond à fond en travers, vous refaites un passage et je vous dis ce qu’il faut corriger pour avoir une traj’ propre et espérer un jour claquer un chrono d’élite, passe que là z’êtes bon pour la parade avec les trouffions !! et encore y faudrait que vos brêles soient propres, bande de cochons ! »

10h16 Alors que le Colonel nous balance des vacheries sur notre style de pilotage pourtant très honorable, un éclaireur arrive à notre secours « Chef, escusez, chef, mais y a le Général qui dit que c’est l’heure de changer de mission passe que le groupe du haut y sont complètement lobotomisés, Chef. » ( l’éclaireur n’est pas très éclairé en français, non plus )

10h18 Bienheureux d’échapper au physique du Colonel Prosper, nous remontons vers le camp de base, mais c’est pour mieux affronter le mental du Général Marco, qui nous attend de pied ferme et l’œil incisif qui ne laisse aucun doute sur la suite des évènements.

10h23 la moto sur le stand et la troupe autour, la séance de lavage de cerveau s’engage.

« Alors bande de moules, quelqu’un sait comment on règle une suspension arrière ? »

Le Général est dépité face à nos têtes décomposées…

« Bon, je vois, on reprend depuis le début, 1 tu mesures l’espace entre un point du bras oscillant et un repère sur ton garde boue arrière, 2 tu descends ta moto, 3 il fallait venir au stage je vais pas tous vous les faire », une heure durant, le Général nous assommera de technique divers de réglages de fourche, de tension de chaine, de lavage-graissage et j’en passe.

11h19 Le cerveau pétrit de nombreuses connaissances et rôtis par le soleil qui nous tape sur la couenne, le Général Marco nous embarque pour l’entrainement physique cette fois. Il sélectionne un avec un plaisir non dénué de vice, un virage en devers bien serré avec ornière pour les manœuvres du jour. « t’arrives pas assez vite ! Poses tes couilles sur le réservoir ! Mets-toi plus en avant ! »

Tralali, tralala, c’est un peu chiant, mais au bout de quelques passages, je dois constater que ça passe mieux, que donc j’arrête de caler ( et de kicker) et que je roule plus en fatiguant moins, merci Chef, il est fort le Chef !

Le colonel Prosper, quant à lui, à embarquer son équipe autour de l’étang pour l’endurcir au passage de tronc et nous ne les reverrons qu’en fin de matinée.

12h22 L’heure de la retraite a sonné et nous faisons route vers la base, où l’esprit de cohésion est de mise et c’est ensemble, les deux commandos réunis, que nous savourons l’apéro, bien mérité comme toujours.

Cette matinée fût tout à fait profitable tant au niveau technique que mécanique et sympathique, à refaire sans aucun doute, surtout que nos coachs étaient au top ! Pas vrai les gars ?

Un grand merci pour Doudou_gentil qui vous a déjà régaler de ces superbes clichés, un vrai reporter de guerre.

Rodolphe.

3 commentaires de Mini stage réglage/pilotage

  • Marc doudou_gentil  Dit:

    t’as oublié de citer notre bon Thomas qui a fait une entrée avec un t-shirt mis à l’envers !! magnifique !! digne d’un ado qui a filé de chez lui à la bourre sans se faire checker par maman pour filer à sa JAPD …

  • Ludo  Dit:

    Bravo au 1ère Classe Rodolphe pour ce CR !
    Repos !!! 😉
    Merci aux Général Marco et Colonel Prosper !!! 😉
    Encore déçu d’avoir loupé cette matinée :/
    Ludo

  • […] dans son temps libre …). Comme cela avait déjà été fait il y a quelques mois (presque 2 ans si on veut pas être trop précis …) quelques pilotes répondent présents à bonne […]

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.